Précédent

Composition du comité scientifique

À son 1er conseil d’administration tenu le 3 août 2018, le conseil d’Administration a nommé 5 personnes au comité scientifique :

Johanne Lamoureux, directrice

Sophie Bélair-Clément

Jean-François Bélisle

Suzanne Paquet

Bénédicte Ramade


Johanne Lamoureux

Johanne Lamoureux est professeure titulaire au Département d’histoire de l’art et des études cinématographiques de l’Université de Montréal. Elle est spécialiste du postmodernisme dans les arts visuels et de la réinvention évènementielle des collections muséales.

Johanne Lamoureux a agi à titre de commissaire pour plusieurs expositions, notamment au Musée national des beaux-arts du Québec et au Musée des beaux-arts du Canada. Elle est l’une des cofondatrices du Réseau international pour la formation à la recherche en histoire de l’art, De 2015 à 2017, elle a occupé le poste de directrice du Département des études et de la recherche à l’Institut national d’histoire de l’art de Paris (INHA).

Jean-François Bélisle

Jean-François Bélisle est directeur général et conservateur en chef du Musée de Joliette. Il a agi comme commissaire pour un grand nombre d’expositions d’art contemporain québécois, canadien et international.

Suzanne Paquet

Suzanne Paquet est professeure et directrice du Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques de l’Université de Montréal. Elle mène des recherches relatives à l’inscription de certains types d’art – photographie, art public et art environnemental plus particulièrement – dans la production de l’espace. Elle s’intéresse également à un champ connexe se rapportant à l’importance et à la portée du fait photographique dans toute la culture visuelle moderne et contemporaine, comprenant les activités des amateurs aussi bien que l’art légitime

Sophie Bélair-Clément

Sophie Bélair Clément est professeure en arts visuels à l’Université du Québec de l’Outaouais (UQO) depuis septembre 2014. Elle est également artiste. Ses projets d’exposition se développent dans une forme dialogique – par la collaboration - entre disciplines et médias. Elle a conçu des expositions tant au Canada que sur la scène internationale.

Bénédicte Ramade

Bénédicte Ramade détient un doctorat de l’Université Paris 1- Panthéon-Sorbonne. Elle enseigne à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et à l’Université de Montréal à titre de chargée de cours et publie des articles dans les revues spécialisées en arts tant à Paris qu’au Canada. Ses travaux sont centrés sur les relations entre la nature et la culture. Elle est rédactrice du livre «The Edge of the Earth, Climate Change in Photography and Video », publié par Black Dog Publishing, à Londres, en 2016.